Rechercher
  • Jean Marc

Mardi 26/01/2021






Le 45eme jour du reste de ma traversée.


Compte tenu des déboires météorologiques rencontrés depuis le début de ma croisière, je suis satisfait de voir que j’ai accompli un petit 40% en 45 jours. Certes durant ma préparation physique et mentale je m’étais projeté à faire plus de distance à cette même date, mais c’est ainsi, je dois me résoudre à revoir mon prévisionnel de navigation. Et avoir déjà accompli ce trajet, c’est déjà pas mal.


Alors, je mets tout en œuvre, branle-bas de combat, et je rassemble toutes mes capacités pour surmonter mon quotidien, et donc surmonter les difficultés auxquelles je dois faire face. Je goute à l’effort, et je peux vous assurer qu’il n’a ni un gout sucré, acidulé ou parfumé mais plutôt salé, comme l’Océan. Comme vous pouvez vous en douter, le fait de solliciter à 200% mes capacités entraine de la fatigue physique bien sûr mais également intellectuelle, psychique et nerveuse. Traverser l’atlantique à la rame suppose d’être bien préparé à tous les étages.


Je prends conscience que ce qui me plait dans l’effort n’est pas l’effort en lui-même (je ne suis pas maso), non ce qui me plait c’est de me surpasser pour atteindre ma destination, La Martinique.


@ suivre..

206 vues6 commentaires

Posts récents

Voir tout